Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Pour les sujets qui ne collent pas dans les autres catégories

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar rufus15 » 28 Juin 2018, 17:36

Mon feeling est que l'été va se poursuivre dans la tendance des dernières années, c'est à dire en s'allongeant en septembre.
rufus15
Membre actif
 
Messages: 88
Inscrit le: 03 Avril 2010, 09:45

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar Jean Morency » 30 Juin 2018, 08:26

" Il fera beau il fera chaud c'est ce que prévoit la météo..."

Refrain entonné sur une chaîne de radio AM dans mon enfance (années 50) annonçant le bulletin météo, CKAC je crois.

Eh bien c'est ce qu'on nous annonce pour ce long week-end de la Fête du Canada.

Il est rare que nous puissions être aussi confortable très tôt le matin, je vous écrit de ma terrasse, le temps est exceptionnellement doux, ça prend une canicule pour nous offrir ces petits matins dignes des Caraïbes :-)

Je serai à Oka demain pour l'hommage à Myriade qui se fera à 13:30

De plus aujourd'hui 30 juin c'est la Journée mondiale du naturisme, alors je vous souhaite de la passer comme moi tout nu :-)

Jean
Quel bonheur de vivre nu :)
Avatar de l’utilisateur
Jean Morency
Administration FQN
 
Messages: 3467
Inscrit le: 08 Février 2013, 13:49
Localisation: Repentigny

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar va-two-nu » 30 Juin 2018, 09:24

Jardinage nu sans grimasses, pour au moins une semaine, dont le long weekend de la Fête du Canada...

Bon été à tous, Vittorio
va-two-nu
Membre très impliqué
 
Messages: 869
Inscrit le: 17 Avril 2016, 19:56

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar bobettebob » 30 Juin 2018, 17:52

La canicule est commencée, sautez donc à l'eau pour vous rafraîchir ! :)

Mieux vaut apprendre à nager durant les années où l'on fréquente l'école, mais des fois, c'est moins réjouissant. En novembre 2014, une vidéo (à la verticale!) a circulé, montrant le prof d'éducation physique en Californie ayant perdu patience envers une étudiante de 14 ans, la traînant par les bras au sol jusqu'au bord de la piscine. Sans surprise, le prof était vraiment dans le tort et a été suspendu. En comparaison, un homme ou une femme qui entre dans l'armée va se faire crier dessus, être forcer à faire des push-ups et se faire réveiller tôt le matin (quelle torture!), mais jamais l'instructeur n'a le droit de maltraiter physiquement les cadets.

Bref, la raison du refus de la jeune ado ? Elle était passée chez le coiffeur. Hein ? M'semble que, quand t'as un cours de natation prévu à l'horaire depuis le début de la session, c'pas ben le temps de faire sa princesse. Et pourquoi, diable, parle-je de ceci sur un forum naturiste ? À cause d'une journaliste pour Slate, qui écrit un éditorial : « La natation dans les cours d'éducation physique est une idée terrible. Cessons d'y forcer les jeunes. » (Swimming in Gym Class Is a Terrible Idea. Let’s Stop Forcing Kids to Do It.)
http://www.slate.com/blogs/browbeat/201 ... _pool.html
(La vidéo en question, floue, se trouve sur la page)

En résumé : C'est une situation difficile pour les adolescentes.
- Les cheveux ? En se basant sur sa propre expérience où la piscine était la première activité de la journée, le contact avec l'eau annule les produits chimiques utilisées pour aider ses cheveux à rester longs, elle doit endurer l'odeur de chlore toute la journée et ne paraîtra pas sous son meilleur jour.
- Les adolescentes deviennent femmes. Être obligée de porter un maillot et nager avec les autres, c'est terrifiant ! Et le regard des garçons sur ta puberté ? OMG! Et l'avantage d'avoir un prof masculin, c'est d'utiliser la carte de la menstruation, n'importe quand !
- Non seulement les cours de piscine ne sont pas instructifs, avec une vingtaine d'étudiants à divers niveaux d'habileté, mais aussi... ces moments traumatisants de nudité obligés pour enfiler puis enlever le maillot (pas de mention a propos des douches...)

Sa conclusion : Supprimons les cours de natation, laissez-les apprendre lorsqu'ils le voudront (au détriment des familles moins fortunées), et mettons au programme de meilleurs sports à la place... à part le ballon-chasseur.


C'est ça, chère journaliste, oublions que la noyade est 2e cause de mortalité accidentelle chez les 1 à 14 ans aux États-Unis (après les accidents de voiture)...

Encore une bonne raison de laisser vos enfants de tout âge exposés à la nudité ("casual nudity") à la maison (et à l'extérieur si géographiquement possible), à la plage ainsi que dans les centres naturistes, surtout en ces périodes de chaleur. Chaque jeune, élevé textile ou naturiste, est différent et passera ou non par une phase de modestie et puribonderie, mais au moins, nos jeunes naturistes auront moins de complexes de vestiaire.
C'est pas parce que le vestiaire est + traumatisant pour la majorité textile que les écoles devraient retirer la piscine du programme éducatif.

PS: Perso, ayant grandi dans une petite ville en Abitibi sans piscine scolaire ou municipale dans les années 80, je n'ai pas connu ça des cours de natation, ni de douches communes. Peut-être ma perception est différente...
bobettebob
Membre très actif
 
Messages: 319
Inscrit le: 19 Avril 2017, 11:46

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar Jean Morency » 30 Juin 2018, 19:24

Pas surprenant qu'un grand nombre d'américains.nes ont un taux très élevé de diabète et d'embonpoint.

Avec de semblables raisonnements et bien d'autres de la droite américaine on assiste au déclin de cet empire, qui portant au sortir des années quarante était un exemple de fierté.

J'arrêterai là mes commentaires :!:

Jean
Quel bonheur de vivre nu :)
Avatar de l’utilisateur
Jean Morency
Administration FQN
 
Messages: 3467
Inscrit le: 08 Février 2013, 13:49
Localisation: Repentigny

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar rufus15 » 30 Juin 2018, 20:02

Apprivoiser l'eau et apprendre à nager jeune est une excellente chose, à peu près tout le monde en convient.
Mon expérience personnelle: au pensionnat à 12-14 ans j'avais encore une peur maladive de l'eau, malgré la piscine hebdomadaire à cet endroit ce n'est que beaucoup plus tard que j'ai appris la nage très basique avec une monitrice compréhensive. La première fois que j'ai sauté dans le creux fut une grande libération un peu comme ma première expérience naturiste
rufus15
Membre actif
 
Messages: 88
Inscrit le: 03 Avril 2010, 09:45

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar decouverte2015 » 30 Juin 2018, 20:36

Notez bien que je suis "pour" l'éducation physique à l'école ! Surtout en 2018 ou les jeunes sont dans d'autres dimensions telles ; x-box, play-station ect ! Mais, sans forcer la note ! Certains aiment, et d' autres, n'aiment pas !
Quant j'étais jeune, j'avais des cours de natation ! Pour obtenir un nivau supérieur, il fallait plonger du gros tremplin ! Moi qui avais une grande peur des hauteurs !
Et bien, croyez-le ou non, l'instructeur est monté avec moi sur le gros tremplin !
J'ai plongé ! Bien que maintenant, je travaille parfois en hauteur, je n'ai jamais pu le refaire par la suite !
Patrice
Le paradis; c'est ici
Partir ; pu jamais !!!
Avatar de l’utilisateur
decouverte2015
Membre très impliqué
 
Messages: 751
Inscrit le: 15 Octobre 2015, 19:17

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar Jean Morency » 01 Juillet 2018, 05:54

Tout est dans la manière d'enseigner, c'est pas donné à tous d'être bon pédagogue.

Jean
Quel bonheur de vivre nu :)
Avatar de l’utilisateur
Jean Morency
Administration FQN
 
Messages: 3467
Inscrit le: 08 Février 2013, 13:49
Localisation: Repentigny

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar bobettebob » 01 Juillet 2018, 09:41

decouverte2015 a écrit:Notez bien que je suis "pour" l'éducation physique à l'école !

Moi, j'étais plutôt de type solitaire. Notre petite ville n'ayant pas beaucoup d'options, les profs d'ÉP du primaire et du secondaire avaient beaucoup de basketball, volleyball et badminton au programme, quelques fois de la gymnastique ou la grande trampoline, au printemps on sortait dans la cour équipée d'un terrain de baseball/soccer, et parfois, on se déplaçait au centre communautaire soit pour les quilles, l'aréna ou le curling. Lorsque vient le temps de former des équipes à joueurs égaux, disons que j'étais pris en dernier... Remarque que plusieurs activités à l'école, selon votre génération, nous font justement sortir de notre zone de comfort : Présentation orale devant la classe, une pièce de théâtre ou musicale présentée devant quelques parents, etc. La piscine fait justement ça, enfiler un maillot nous fait sentir "déshabillé" parmi les autres étudiants au développement d'hormones à différents niveaux.

Lorsque je suis débarqué à Montréal pour ma 1re année au CEGEP (2e moitié des années 90), c'était un cauchemar pour moi : Le gouvernement avait décidé que les jeunes ne font pas assez de sports, donc, les cours d'ÉP sont maintenant obligatoires pour obtenir son diplôme (m'semble que c'était à cause de Mme Marois?). Suffisait de cocher en ordre de préférence sur la liste de cours disponibles, dont certains qui m'étaient inconnus (de mémoire) : Golf, Plongée / Natation, Auto-défense, course, poids et haltères, etc. Je me souviens plus ce que j'avais pris, mais arrivé au premier cours dans le gymnase, le prof m'informe que les étudiants dans la plupart des sports sont à un niveau avancé, donc si j'avais pris Karaté, il aurait fallu au préalable que j'aille pris des cours (payants) durant le secondaire et que je sois déjà flexible avec une ceinture de couleur. J'ai dû me rebuter la session suivante à ce que je connaissait déjà, volleyball, basketball, niveau expert ! J'allais quand même pas me noyer en essayant de rattraper mon retard sur ceux qui font des longueurs dans la piscine, quoique je regrette aujourd'hui mes mauvaises décisions de ne pas avoir au moins essayé en cochant cette option...

Bref, l'école est un endroit où l'on découvre ses forces et ses faiblesses, découvrir des intérêts ou passions, tester ses limites, et aussi avoir « quand même essayé », mais pour y arriver, on a besoin d'un p'tit coup de pied pour sortir de sa zone de comfort. Et il y a ceux qui préfèrent s'abstenir d'une activité pour cause médicale, physique, mentale, ou même religieuse...
bobettebob
Membre très actif
 
Messages: 319
Inscrit le: 19 Avril 2017, 11:46

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar bobettebob » 03 Juillet 2018, 10:40

Dans le Globe & Mail, une publication parue le 27 juin dernier s'intitule « Pourquoi la couverture de la Coupe du Monde est-elle sexiste? » ("Why is the World Cup TV coverage so sexist?").
En anglais : https://www.theglobeandmail.com/sports/ ... so-sexist/

En résumé, le journaliste a remarqué quelque chose en visionnant les matchs de la FIFA sur TSN. Durant les quelques secondes de non-jeu, une caméra va "spotter" une jeune et jolie femme dans les estrades, avec la chevelure parfaite, sourire d'un ange, le décolleté, les shorts vraiment courts, etc. Nom de code : "babe cam". En fait, depuis quelques années durant des matchs de la NHL ou de la NBA, une caméra peut montrer des réactions générales dans la foule, mais ce qu'il ne se fait plus, c'est de dédier une caméra sur *la* fille la plus "cute" tout le long du match et la montrer 10 fois à la télévision. Problème, l'équipe de mise en ondes en Russie ne semble pas avoir reçu le mémo.

Comme résultat, on a vu durant le match où la Colombie l'a emporté contre la Pologne, la caméra pointée sur une jolie blonde colombienne, même si elle n'était pas très enthousiate. Et à la fin du match où la Suède a défait le Mexique, on nous a montré trois fois la jolie supporter mexicaine, souriante au téléphone. Le plan suivant montrait un supporter mâle portant un sombrero géant et un poncho coloré, puis retour deux fois à cette même jolie mexicaine...

Le monde sportif est en mode de questionnement. A-t-on encore besoin des cheerleaders au football et au basketball ? A-t-on encore besoin des jolies modèles et de la fille qui tient le carton entre les rondes de la boxe et du UFC ?


Ce qui m'amène à un questionnement en parallèle dans le naturisme. A-t-on vu une baisse énorme de participants et scrappé entièrement le WNBR (vélonu) à Montréal à cause du nombre élevé de curieux et de photojournalistes à la recherche des tout-nus photogéniques ? Est-ce que la crainte d'être photographiée à son insu est un facteur important pour la participation des femmes naturistes aux activités à ciel ouvert ?

=========

Dans l'actualité en France :
Aix-en-Provence : Un homme perturbé se promène nu dans les rues de la ville
Par Ludovic Moreau, Publié le 02/07/2018 à 08:14

La chaleur tape sur la tête, mais à ce point-là... Hier, dans les allées Provençales, un homme a été interpellé alors qu'il se promenait nu, dans le plus simple appareil. L'individu, considéré comme perturbé, a été transporté à l'hôpital psychiatrique d'Aix-en-Provence

L'information a été révélée par nos confrères de France Bleu Provence. Hier, dimanche 1 juillet, à l'heure du déjeuner, les passants ont été surpris de croiser un homme dans le plus simple appareil. L'individu se promenait nu, dans les allées Provençales. L'image (ci-dessus), artistiquement parfaite, aurait pu marquer l'ouverture des Rencontres Photographiques d'Arles, ou encore être un acte militant, en l'honneur de la 13° journée mondiale des naturistes. Mais non, il n'en est rien. Il faisait chaud hier à Aix, très chaud, 33 degrés et le soleil a dû taper sur la tête de cet homme, qui a été rapidement interpellé par la police.

Décrit comme perturbé, rapporte France Bleu, l'individu a été transporté à l'hôpital psychiatrique d'Aix-en-Provence.

Même s'il fait très chaud, ce[sic] promener nu dans les rues peut coûter cher, vous risquez jusqu'à un an de prison et 15.000 euros d'amende pour exhibitionnisme.

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 04721.html

En résumé : « On l'a vu déambuler, on a vu la police l'embarquer, et on a été informé qu'il a été interné. »
Le texte est trop court pour se faire une idée de ce qu'il est réellement arrivé, et aucune source n'a été citée. L'homme était-il vraiment perturbé mentalement ? Avait-il toute sa tête et voulait tenter une expérience risquée ? Ou était-il sous une emprise ?

Et si ce jour-là, il s'agissait plutôt d'une femme qui aurait déambulée nue au déjeûner ? Lui aurait-on plutôt porté secours, emmené à l'air climatisé en lui demandant le nom du salaud qui lui a fait subir une telle humiliation ?
bobettebob
Membre très actif
 
Messages: 319
Inscrit le: 19 Avril 2017, 11:46

PrécédentSuivant

Retour vers Varia

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

  • La Fédération
  • Plage d'Oka
  • Réseaux sociaux

x