Les hauts et les bas de la FQN

Ici se retrouvent certains sujets controversés qui ont sucité des débats

Les hauts et les bas de la FQN

Messagepar Michel Vaïs » 27 Avril 2017, 09:41

Depuis 40 ans, la FQN a connu des hauts et des bas. Des membres s'y sont illustrés par des politiques bien réfléchies, par un travail parfois acharné, dévoué, entièrement bénévole, tandis que d'autres ont fait beaucoup de tort et n'ont laissé que de mauvais souvenirs et des meurtrissures.

En ce moment, au bénéfice des nouveaux membres et des lecteurs de ce forum qui n'ont pas connu ou vécu toute cette histoire, je dois dire que les choses vont plutôt bien. Très bien, même. Je n'ai jamais vu autant d'activités diverses en même temps, un calendrier aussi fourni. autant de participants heureux, même s'il y a --et il y aura toujours-- des mécontents et des problèmes à résoudre, des obstacles à surmonter, trop peu de bras pour beaucoup de ventres pleins.

Si j'ai présidé la FQN pendant ses sept premières années, et que je suis resté au Conseil encore trois ans comme premier, puis second vice-président, je ne fais plus partie du Conseil depuis trente ans. Aussi, je n'assiste à des réunions que lorsque j'y suis invité, et encore, je me fais un devoir de garder une réserve, sauf si l'on sollicite mon avis et mon expérience sur un sujet précis. Par le passé, si des présidents de la FQN ont déjà failli la saboter, d'autres ont fait faire des avancées remarquables au mouvement naturiste.

Au nombre des échecs, je citerai seulement le cas de Marc-Alain Couturier, qui a réussi à siphonner 9000$ de la caisse en moins d'un an, et qui est mort quelques années plus tard, sa voiture emboutie dans un arbre. Par charité, je ne citerai pas les noms de deux ou trois autres malveillants qui ont laissé de mauvais souvenirs...

En revanche, heureusement, les réussites ont été bien plus nombreuses, de Christian Haché qui, avec l'aide d'Osmond Binette de Loisirs Air Soleil comme vice-président, a pu faire accepter par le ministère des Transports du Québec les panneaux routiers annonçant les centres naturistes. Celui sur l'autoroute 20, qui annonce le DSA, est le dernier vestige de cette politique avant-gardiste. Claudette Perry, de son côté, a attiré un nombre record de participants aux activités urbaines en offrant des cours de massage dans les couloirs du Centre Lucie-Bruneau. Feu Robert Richer a créé un premier site Web qui a fait faire un important pas en avant à la FQN. Jean-François Audet a transformé le site Web et rédigé un dépliant d'un grand professionnalisme, dont plusieurs éléments sont encore utilisés aujourd'hui pour une promotion intelligente du naturisme. Royal du Perron, qui, faisant souvent équipe avec Vittorio Buono, a réussi à former toute une équipe d'employés à la Fédération. Il y en a eu jusqu'à sept travaillant en même temps aux bureaux de la FQN au Stade Olympique. Royal a aussi organisé de nombreux voyages naturistes à l'étranger. Si je me souviens bien, c'est à cette époque que la FQN a dépassé les 2500 membres en règle. Diane Archambault a tenu le fort pendant six ans avec diplomatie et efficacité. Elle a prouvé que naturisme pouvait très bien rimer avec féminisme, en prenant la parole avec conviction dans les médias. Et ainsi de suite.

Aussi, aujourd'hui, si certains esprits négatifs, la plupart du temps anonymes, en majorité des non-membres, disent que tout va mal à la FQN et mettent toute la responsabilité de ce désastre sur mon dos comme fondateur, ou sur celui des dirigeants actuels, j'espère que l'on ne prendra pas cela trop au sérieux. Les choses vont plutôt bien, et vont en s'améliorant sous la gouverne de nos dirigeants élus ou réélus à la dernière assemblée générale. Quant aux non-membres mécontents, comme le dit si bien Vittorio, il n'ont qu'à fonder une « association de non-membres ». Et nous inviter à leurs activités !
Dernière édition par Michel Vaïs le 27 Avril 2017, 15:18, édité 1 fois au total.
facebook.com/nu.simplement
Avatar de l’utilisateur
Michel Vaïs
Membre invétéré
 
Messages: 1030
Inscrit le: 13 Août 2012, 10:27
Localisation: Verchères

Re: Les hauts et les bas de la FQN

Messagepar va-two-nu » 27 Avril 2017, 10:21

En résumé, la Fqn appartient à ses membres. Je ne vois pas la pertinence des commentaires venant de l'extérieur, surtout anonymes.

Vittorio
va-two-nu
Membre très impliqué
 
Messages: 869
Inscrit le: 17 Avril 2016, 19:56

Re: Les hauts et les bas de la FQN

Messagepar Jean Morency » 27 Avril 2017, 20:24

Merci Michel de ce témoignage.

Comme nous sommes presque du même âge Michel, j'ai eu connaissance un peu de loin de l'existence de la FQN à ses tous débuts fin des années 70, puis nous avons ma conjointe de l'époque et moi adhéré à la FQN et participé aux activités urbaines qui devenaient réalité. Quelle liberté nous ressentions de pouvoir bénéficier de telles activités en plein hiver. Nous savions déjà que tout cela était possible grâce à un groupe de bénévoles dévoués qui partageaient les mêmes ambitions naturistes.

À cette époque il y avait que le bon vieux courrier postal qui nous livrait la revue de la Fédération, pas d'internet, pas de forum non plus. Des lettres ouvertes qui devaient paraître dans la revue suivante avec un décalage de quelques mois. Les temps ont bien changé, les moyens de communication sont à la vitesse grand V, des forums se sont créés, il devrait à mon sens en avoir pour tout le monde. Tous et toutes ont le choix d'adhérer ou non à une manière de penser, une philosophie ou une autre. N'en tient qu'à eux ou elles de s'impliquer et de fonder une association quelconque qui leur convient si c'est leur désir.

Quelques décennies plus tard je décidais de réactiver ma carte de membre de la Fédération, à ma grande surprise elle portait le même numéro que la première datant des débuts des années 80. Comme si j'appartenais toujours à cet grande famille naturiste, Et comme dans toute famille les querelles et discordes font souvent partie de la réalité et peuvent menacer l'éclatement du noyau familiale. Heureusement cela ne s'est pas produit malgré certains éléments qui auraient et aimeraient bien peut être encore la voir échouer sur quelques rivages perdus.

J'ai accepté de m'occuper du forum entre autre, car je crois en sa pertinence afin d'assurer un lien utile entre les membres de la Fédération, mais aussi afin de répondre aux questions des personnes non-membres désireuses d'en apprendre davantage sur le naturisme et la Fédération. J'ai un profond respect des personnes qui manifestent de l'intérêt pour le naturisme et une grande patience face aux personnes non-membres réfractaires ou opposées aux politiques que notre Conseil d'Administration met en place afin de donner la chance à tous et toutes de pouvoir bénéficier d'activités leur convenant. Et comme tu le mentionnes Michel il n'y a jamais eu autant d'activités que présentement afin de satisfaire l'ensemble des clientèles. Cependant l'acharnement que mettaient certaines personnes nullement impliquées au sein de la Fédération et qui plus sont non-membres à démolir le travail de ses bénévoles, fut la goûte de trop, le terme " d'observateurs passifs " était dans les circonstances tout à fait approprié et réaliste afin de les qualifier.

Je suis toujours prêt à m'occuper du forum avec la précieuse collaboration de François, surtout pour tout ce qui est informatique.

Jean Morency
Quel bonheur de vivre nu :)
Avatar de l’utilisateur
Jean Morency
Administration FQN
 
Messages: 3468
Inscrit le: 08 Février 2013, 13:49
Localisation: Repentigny

Re: Les hauts et les bas de la FQN

Messagepar peaulibre » 29 Avril 2017, 08:16

va-two-nu a écrit:En résumé, la Fqn appartient à ses membres. Je ne vois pas la pertinence des commentaires venant de l'extérieur, surtout anonymes.

Vittorio



Un forum est une vitrine permettant à des gens non-initiés ou non-membres de découvrir le naturisme et par le fait même votre association. Je suis arrivée ici par une référence m'ayant parlé de votre forum... Elle m'a vendu votre forum pour m'aider à m'outiller avant de me lancer. Rapidement, j'ai eu le goût de participer à vos échanges mais ce fut de courte durée. Pourtant, je ne me considère pas une anonyme puisque j'ai donné toutes mes informations lors de mon inscription.

Une association peut grandir et attirer des membres que si elle permet à tous de s'exprimer. Sinon, qui de nouveau aura envie de s'y aventurer?
peaulibre
Membre
 
Messages: 16
Inscrit le: 16 Avril 2017, 13:34

Re: Les hauts et les bas de la FQN

Messagepar va-two-nu » 29 Avril 2017, 08:39

peaulibre a écrit:
va-two-nu a écrit:En résumé, la Fqn appartient à ses membres. Je ne vois pas la pertinence des commentaires venant de l'extérieur, surtout anonymes.

Vittorio



Un forum est une vitrine permettant à des gens non-initiés ou non-membres de découvrir le naturisme et par le fait même votre association. Je suis arrivée ici par une référence m'ayant parlé de votre forum... Elle m'a vendu votre forum pour m'aider à m'outiller avant de me lancer. Rapidement, j'ai eu le goût de participer à vos échanges mais ce fut de courte durée. Pourtant, je ne me considère pas une anonyme puisque j'ai donné toutes mes informations lors de mon inscription.

Une association peut grandir et attirer des membres que si elle permet à tous de s'exprimer. Sinon, qui de nouveau aura envie de s'y aventurer?


Avant l'arrivée de l'Internet et des Forums, les activités hebdomadaires de la Fqn attiraient entre 70 170 participants. Puisqu' on se rencontre virtuellement, échanger lors d'activités semble devenu redondant!

Vittorio
va-two-nu
Membre très impliqué
 
Messages: 869
Inscrit le: 17 Avril 2016, 19:56

Re: Les hauts et les bas de la FQN

Messagepar Michel Vaïs » 29 Avril 2017, 08:43

Chère Madame Peau libre,

Je vous félicite et vous remercie d'avoir entrouvert la porte du naturisme par ce forum. Je suis sûr que vous y trouverez beaucoup d'information utile. Cependant, Internet est aussi une jungle. Il ne faut pas prendre pour argent comptant tout ce qu'on y trouve. Par ailleurs, le forum appartient à la FQN et il est normal que ses dirigeants essaient de contrôler ce qui s'y dit. On n'y entre pas comme dans un moulin, pas plus que dans un milieu naturiste. Je suis sûr que vous approuverez ce contrôle. Il y a un modérateur, heureusement, Jean Morency, qui est bénévole comme nous tous. Trop de participants anonymes et non-membres polluent nos conversations. Ce n'est pas votre cas.

Vous lirez mon éditorial dans le numéro du printemps du magazine Going Natural/Au naturel, qui arrive en version papier chez les membres ces jours-ci. J'y traite de « Briser le tabou de l'anonymat », qui maintient le mouvement naturiste dans une clandestinité coupable. Sortir du placard est la meilleure façon de faire accepter notre art de vivre dans la société. Si les naturistes de Québec ont tant de mal à trouver une piscine pour leurs activités urbaines, ne cherchez pas plus loin les raisons : ils refusent de s'afficher comme naturistes.

Quand j'ai personnellement participé, à plusieurs reprises, à des émissions de radio pour promouvoir le naturisme dans la ville de Québec (y compris en me rendant personnellement, de Montréal à Québec pour une entrevue d'une heure en direct) notamment le 26 mars 2013, le 30 juillet 2014 et le 6 septembre 2014, sans compter les nombreuses émissions diffusées depuis Montréal, Trois-Rivières ou Chicoutimi, CHAQUE FOIS que j'ai demandé à des membres du Groupe naturiste de Québec d'y participer, la réponse a été NON, à la grande surprise des journalistes qui m'ont invité.
facebook.com/nu.simplement
Avatar de l’utilisateur
Michel Vaïs
Membre invétéré
 
Messages: 1030
Inscrit le: 13 Août 2012, 10:27
Localisation: Verchères


Retour vers Débats

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

  • La Fédération
  • Plage d'Oka
  • Réseaux sociaux
cron

x