Une randonnue seul ; Est-ce possible au Québec ???

Ici se retrouvent certains sujets controversés qui ont sucité des débats

Une randonnue seul ; Est-ce possible au Québec ???

Messagepar decouverte2015 » 04 Avril 2017, 18:50

Me serait-il possible de faire une randonnue seul, dans un boisé près de chez moi, à la même manière qu’avec mes amis naturistes ?
J’ai trouvé ces propos sur un autre forum, et je me demande bien si le gars a raison ou tort ?

au quebec , canada...il est permis de se promener nu en foret a la condition que sa sois faite en des lieux qui normalement ne sois pas fréquenté par les gens...!!!! Mais ont peut etre plusieur oui ...mais a la condition de partager le naturisme aussi.
Si il y arrive un probleme que l'ont tombe accidentellement sur une ou des personnes qui ferais une plainte de la chose et que ont se ferais intercepter ,il faut que il y ait une preuve hors de tout doute que les personnes qui étaient nu ont intentionellement fais pour etre vu !!!!! pas de preuve ....acusation rejeté .
Et de plus si vous porter un costume de bain string ...Aucune possibilité de se faire poursuivre ici pour avoir montré ces partis sexuel ...Parce que la cour supreme du canada ne reconnais pas les fesses comme sexuel ....ces seulements 2 cuisses ...et sa ne sert pas a la reproduction.Les seins a l'air sont dans la réalité permis partout au canada ,mais certaine ville font des arrestion quelque fois (mais les accusion sont vite rejeté a cause d'un jugement en cour supreme qui ont reconnu que les seins ne sont pas un organe sexuel reproducteur)...

Mais chose surprenante il est interdit ici pour un HOMME d'etre torse nu au volant ou de ce promener dans la rue !!!!!!
Pourquoi ? parce que il y a jamais eu d'homme qui a été assez loin dans ses démarches pour aller en cour supreme et bien sure elle gagnerais et par le meme fais les hommes aussi pourais se promener le torse nu....
Aimerais votre opinion !
Tous commentaires seraient appréciés !
Patrice
Le paradis; c'est ici
Partir ; pu jamais !!!
Avatar de l’utilisateur
decouverte2015
Membre très impliqué
 
Messages: 751
Inscrit le: 15 Octobre 2015, 19:17

Re: Une randonnue seul ; Est-ce possible au Québec ???

Messagepar va-two-nu » 04 Avril 2017, 19:30

Je ne savais pas "torse nu", peut être pour sécurité physique. J'ai conduit nu au Québec, en Floride et ailleurs. Pour les dénonciation, il faut que la Police constate: mais en attendent on s'habille, quoi?

Vittorio
va-two-nu
Membre très impliqué
 
Messages: 869
Inscrit le: 17 Avril 2016, 19:56

Re: Une randonnue seul ; Est-ce possible au Québec ???

Messagepar Michel Vaïs » 04 Avril 2017, 23:53

Je suis toujours surpris de lire de tels propos...

D'où tenez-vous l'idée que «il est interdit ici pour un homme d'être torse nu au volant» ou «de se promener dans la rue» torse nu??? Et comment pouvez-vous affirmer que «la Cour suprême du Canada ne reconnaît pas les fesses comme [quelque chose de] sexuel»??? Ou encore qu'il ne faut pas se montrer nu «intentionnellement»...???

Je répète que la réponse à toutes ces questions --et à d'autres-- se trouve dans «Nu, simplement», p. 88-93. Il faut tenir compte de la notion d'«excuse légitime», de la définition du nu dans l'article 174 du Code criminel, du consentement du procureur général, de la définition d'un endroit public, et surtout, de la jurisprudence.
facebook.com/nu.simplement
Avatar de l’utilisateur
Michel Vaïs
Membre invétéré
 
Messages: 1030
Inscrit le: 13 Août 2012, 10:27
Localisation: Verchères

Re: Une randonnue seul ; Est-ce possible au Québec ???

Messagepar Jean Morency » 05 Avril 2017, 08:40

Comme l'explique bien Michel concernant la notion de nudité au sens de la loi, nous n'avons rien à craindre d'organiser et de participer à une randonnue telle que nous l'avons fait en septembre 2016.

Choisir l'endroit et les sentiers moins fréquentés est un atout afin d'éviter le " choc des cultures " :lol:

De plus faire une randonnue en groupe mixte a de bonnes chances d'être mieux perçu de la part de textiles qu'on risque de rencontrer. Évidemment le but de la randonnue n'est pas de choquer, le paréo devient alors utile pour se couvrir en cas de rencontres. Et rien ne nous empêche si le contexte s'y prête d'expliquer notre démarche aux personnes que l'on croise.

Jean
Quel bonheur de vivre nu :)
Avatar de l’utilisateur
Jean Morency
Administration FQN
 
Messages: 3468
Inscrit le: 08 Février 2013, 13:49
Localisation: Repentigny

Re: Une randonnue seul ; Est-ce possible au Québec ???

Messagepar coupdegenie » 05 Avril 2017, 08:47

Moi aussi je croyais que c’était interdit d’être torse nu au volant, mais en lisant cette discussion je viens d’interroger Google à ce sujet : « torse nu au volant »

Deux secondes plus tard je tombe sur un article de la Presse qui dit exactement le contraire : http://www.lapresse.ca/la-voix-de-lest/ ... permis.php

Passons maintenant à l’article 174 du Code Criminel :

174 (1) Est coupable d’une infraction punissable sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire quiconque, sans excuse légitime, selon le cas :

a) est nu dans un endroit public;

b) est nu et exposé à la vue du public sur une propriété privée, que la propriété soit la sienne ou non.

Note marginale :Nu

(2) Est nu, pour l’application du présent article, quiconque est vêtu de façon à offenser la décence ou l’ordre public.

Note marginale : Consentement du procureur général

(3) Il ne peut être engagé de poursuites pour une infraction visée au présent article sans le consentement du procureur général.


Une question me vient maintenant en tête : L’intérieur de notre véhicule est-il privé ou public? J’imagine que si nous avons le droit de baiser dans un winbago avec les rideaux fermés, être nu dans notre véhicule ne devrait pas causer de soucis en autant que le public ne puisse nous voir en bas du nombril.

Quant à l’idée de faire de la randonnue seul dans un boisé, je commencerais par aviser la municipalité concernée pour savoir ce qu’elle en pense.
Avatar de l’utilisateur
coupdegenie
Membre actif
 
Messages: 139
Inscrit le: 19 Février 2016, 12:28

Re: Une randonnue seul ; Est-ce possible au Québec ???

Messagepar Jean Morency » 05 Avril 2017, 09:49

C'est une question ici " de gros bon sens " tout simplement.

Jean
Quel bonheur de vivre nu :)
Avatar de l’utilisateur
Jean Morency
Administration FQN
 
Messages: 3468
Inscrit le: 08 Février 2013, 13:49
Localisation: Repentigny

Re: Une randonnue seul ; Est-ce possible au Québec ???

Messagepar va-two-nu » 05 Avril 2017, 10:07

coupdegenie a écrit:
Quant à l’idée de faire de la randonnue seul dans un boisé, je commencerais par aviser la municipalité concernée pour savoir ce qu’elle en pense.

Primo: les municipalités, ce n'est pas de leurs affaires. Elles doivent appliquer la loi fédérale. Secundo: comment savoir où sont les limites des municipalités. Tertio: un sentier peut passer par diverses municipalités, terrains privés, coops, parcs, réserves...

Vittorio
va-two-nu
Membre très impliqué
 
Messages: 869
Inscrit le: 17 Avril 2016, 19:56

Re: Une randonnue seul ; Est-ce possible au Québec ???

Messagepar decouverte2015 » 05 Avril 2017, 21:04

Merci Messieurs de tous vos commentaires !
Une journée très chaude l’été passé, en revenant de travailler, il y eu beaucoup de trafic. Je pouvais presque me mettre sur le park sur le pont Mercier. Il faisait 34 degrés. J’avais très chaud et moi qui étais devenu naturiste en plus, j’avais beaucoup de difficulté à supporter mon linge. Je ne connais pas beaucoup les lois, mais ce jour là, je me suis dit ; Ça doit être ça une « excuse légitime ». Alors J’ai presque tous enlevés, il ne me restait plus qu’un soulier et mes shorts. Notre société a vraiment des idées préconçues et je suis persuadé que la plupart des gens ne savent pas qu’ils peuvent conduire tors nu. Si aucune loi ne l’empêche, alors nous devions tous conduire comme ça, et les gens finiraient par s’informer et ensuite trouver ça « normal ». En tout cas, j’aurai moins chaud dans le trafic, l’été prochain.
Comme le dit Vittorio, je me vois assez mal, entrer à l’hôtel de ville pour leurs demander si je peux me promener tout-nu sur leur territoire. Et j’imagine que si je traverse une propriété privé, je risque peut-être un avertissement du proprio, au pire !
Si je me souviens bien, prendre du soleil, se baigner, et sûrement, profiter de la nature (l’air), sont aussi des excuses légitimes (reprenez-moi si je me trompe). Un boisé selon moi n’est pas un endroit public, c’est même, l’endroit le moins susceptible de rencontrer des gens et de se faire voir. Reste à savoir si des gens peuvent me considéré comme indécent ?
Je ne suis que simplement nu comme un naturiste qui aime la nature.
Si je rencontre des gens, je pourrais leur raconter un peu mon histoire, que je fréquente les campings naturistes, que je suis membre d’une fédération reconnue, que je participe à des activités d’hiver etc…
Bien sûr, j’irais faire le trajet habillé une fois ou deux avant.
Je n’irais peut-être pas la fin de semaine, mais plutôt dans la semaine (dans mes vacances).
J’emmènerais un sac à dos, des shorts et une serviette.
En réalité, ce que je cherche, c’est un compromis !
Plusieurs parmi nous ont la chance d’être nu avec leur famille, dans leur demeure ou dans leur jardin. Malheureusement, je n’ai pas cette chance, ou presque pas !
Et je m’aperçois bien que chaque jour de beau temps qui passe, je cherche toujours mon oasis de paix. Probablement que cette solution me contenterait un peu pour me sentir mieux chez moi ?
Patrice
Le paradis; c'est ici
Partir ; pu jamais !!!
Avatar de l’utilisateur
decouverte2015
Membre très impliqué
 
Messages: 751
Inscrit le: 15 Octobre 2015, 19:17

Re: Une randonnue seul ; Est-ce possible au Québec ???

Messagepar Michel Vaïs » 06 Avril 2017, 07:26

Cher Patrice,

La plupart des policiers ne connaissent pas la loi. Ce ne sont pas des avocats, et même les avocats doivent faire des recherches pour trouver la jurisprudence qui, en loi britannique, est toujours très importante, parfois même plus importante que le texte de la loi qui est souvent ambigu. Or, l'article 174 du Code criminel relève du droit britannique (alors que le Code civil est un droit français, le Code Napoléon). Ainsi, il est bon de se documenter soi-même à l'avance en cas d'intervention policière: pouvoir invoquer le jugement du juge MacPherson du 18 mai 1977 en Saskatchewan dans la cause R. c Benolkin et al, qui avait statué que prendre du soleil nu fait partie « des plaisirs de l'été au Canada » et qu'être nu dans ces circonstances constituait une excuse légitime ; ce juge traite aussi en détail de la notion de lieu public et d'« endroit isolé ». Ou encore le jugement du juge Greco du 8 mai 1981, qui, dans la cause R. c Diaz (la Reine contre Diaz), avait déclaré que la nudité dans certains lieux peut être acceptable. Tout cela, et d'autres informations utiles, se trouvent aux pages 88 à 93 de Nu, simplement. On peut aussi citer la cause de Gwen Jacob et celle de Kevin Hogan, qui ont fait avancer l'acceptation du naturisme. Hogan avait d'ailleurs été soutenu financièrement par la FQN pour son procès. Se rappeler aussi que l'article 174 du Code criminel s'applique à l'ensemble du Canada, donc que les procès qui ont eu lieu dans les autres provinces peuvent faire jurisprudence au Québec. Il serait bon d'avoir le livre sur soi si on fait une randonnue seul.

Un jour, je me trouvais sur une plage isolée, devant une immense propriété privée au bord du Saint-Laurent, à Brockville (Ontario), devant les Mille îles. J'étais nu avec des amis naturistes, dont les propriétaires de la maison, sur la plage. Des policiers sont arrivés en bateau. Nous avons mis nos serviettes, mais sans paniquer. Ils m'ont dit qu'on leur avait rapporté avoir vu des gens nus, avec des enfants (il y avait la fille de nos amis, âgée de 8 ans, et une amie à elle). Je leur ai dit: bien sûr, nous nous baignons toujours nus, avec nos enfants. Où est le problème ? Et je leur ai parlé calmement de l'article 174 du Code criminel et de la jurisprudence. La policière, très étonnée, m'a dit: « Vous permettez que je prenne des notes ? » Ce qu'elle a fait. Puis, elle est repartie en nous disant simplement : Faites attention. Je l'ai saluée avec un grand sourire et l'ai assurée que nous ferons bien attention de ne choquer personne. C'est tout.
facebook.com/nu.simplement
Avatar de l’utilisateur
Michel Vaïs
Membre invétéré
 
Messages: 1030
Inscrit le: 13 Août 2012, 10:27
Localisation: Verchères

Re: Une randonnue seul ; Est-ce possible au Québec ???

Messagepar coupdegenie » 06 Avril 2017, 08:39

va-two-nu a écrit:
coupdegenie a écrit:
Quant à l’idée de faire de la randonnue seul dans un boisé, je commencerais par aviser la municipalité concernée pour savoir ce qu’elle en pense.

Primo: les municipalités, ce n'est pas de leurs affaires. Elles doivent appliquer la loi fédérale. Secundo: comment savoir où sont les limites des municipalités. Tertio: un sentier peut passer par diverses municipalités, terrains privés, coops, parcs, réserves...

Vittorio



Nous avons déjà débattu sur ce sujet dans le passé. Si par exemple vous voulez piqueniquer tout nu sur le Mont-Royal comme nous en avons déjà discuté, il vaut mieux avertir les autorités municipales et nous entendre avec elles plutôt qu’avoir à nous défendre dans un procès criminel parce que la police a mal interprété la loi.

C’est pas de leurs affaires? Dans ce cas, si vous voulez faire de la provocation, vous allez y aller sans moi!
Avatar de l’utilisateur
coupdegenie
Membre actif
 
Messages: 139
Inscrit le: 19 Février 2016, 12:28

Suivant

Retour vers Débats

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

  • La Fédération
  • Plage d'Oka
  • Réseaux sociaux

x