Pétition pour plus d'espace naturisme au USA

Ici il est question de l'avancement du fait naturiste

Pétition pour plus d'espace naturisme au USA

Messagepar gougd » 27 Janvier 2014, 09:27

L'association naturiste américaine fait circuler une pétition pour demander plus d'endroits naturistes. http://www.aanr.com/government-relations-update Ces endroits sont normalement des parcs sous juridiction fédérale tel la plage Apollo près du Cap Canaveral en Floride.

Cette action est une initiative de l'AANR mais n'est pas limité à leurs membres. Je vous encourage de signer la pétition parce que nous pourrons aussi bénéficier de ces endroits. Voici le lien pour signer la pétition:
https://petitions.whitehouse.gov/petition/designate-portions-public-lands-under-management-federal-government-clothing-optional-recreational/15TLkVMJ

Vous devrez d'abord créer un compte en utilisant un zip code. Voici quelque suggestion (12065, 12414, 12187, 05342, 01056, 06281, etc.) Le site demande le nom et une adresse courriel. C'est tout!

Ce matin il y a 2,344 signatures et l'AANR a besoin de 97,656 de plus. Encourageons nos voisins naturistes.
Avatar de l’utilisateur
gougd
Membre
 
Messages: 13
Inscrit le: 23 Octobre 2013, 20:06
Localisation: Laval

Re: Pétition pour plus d'espace naturisme au USA

Messagepar Jean Morency » 27 Janvier 2014, 15:17

Nous pourrions commencer par CHEZ NOUS.....AU QUEBEC :)
Quel bonheur de vivre nu :)
Avatar de l’utilisateur
Jean Morency
Administration FQN
 
Messages: 3016
Inscrit le: 08 Février 2013, 13:49
Localisation: Repentigny

Re: Pétition pour plus d'espace naturisme au USA

Messagepar Michel_Qc » 27 Janvier 2014, 22:26

1 de plus pour l'avis de Naturhom
Vivez nu. Vivez mieux
Avatar de l’utilisateur
Michel_Qc
Membre actif
 
Messages: 183
Inscrit le: 03 Février 2009, 23:12
Localisation: Boisbriand

Re: Pétition pour plus d'espace naturisme au USA

Messagepar Helby » 28 Janvier 2014, 06:38

D'accord pour le coté américain et plus encore pour au Québec.
Avatar de l’utilisateur
Helby
Membre très actif
 
Messages: 304
Inscrit le: 13 Juillet 2010, 11:42
Localisation: Lanaudière

Re: Pétition pour plus d'espace naturisme au USA

Messagepar Andro » 28 Janvier 2014, 10:10

Naturehom a écrit:Nous pourrions commencer par CHEZ NOUS.....AU QUEBEC :)



Image
Avatar de l’utilisateur
Andro
Membre impliqué
 
Messages: 362
Inscrit le: 18 Septembre 2009, 00:13
Localisation: Montérégie

Re: Pétition pour plus d'espace naturisme au USA

Messagepar Denis2 » 28 Janvier 2014, 16:27

Avons-nous des revendications au Québec ? Si oui elles ne sont pas très visibles.

Sommes-nous satisfaits de ce que nous avons ?
Denis2
Membre actif
 
Messages: 81
Inscrit le: 10 Avril 2009, 17:01
Localisation: Montreal, RDP

Re: Pétition pour plus d'espace naturisme au USA

Messagepar Jean Morency » 28 Janvier 2014, 17:10

Revendiquer OUI mais cela passe avant tout par l'occupation des lieux, sans une présence naturiste significative nous perdrions des points, l'exemple d'Oka en est un, la très nombreuse fréquentation par des naturistes maintient le rapport de force. Hélas en région cela devient plus difficile mais en contre-partie des endroits peu fréquentés attirent moins l'attention des médias.

Etre vu par quelques textiles de passage ne va pas créer de controverse je le vis au lac Taureau mais là on ne parle plus de Naturisme social...il y a de cela 25 ans je croisais des familles naturistes plus maintenant j'ai l'impression que nous sommes les seuls à vivre cette liberté pourtant ces grands espaces se prêtent magnifiquement à ce mode de vie. J'ai toujours été étonné de constater que des gens s'isolent sur des plages désertes et sont affublés de leur grands maillots alors que personne ou presque viennent les déranger. J'en venais à penser qu'ils prenaient leur bain ou leur douche en maillot.

Alors je me dis on l'a ou on ne l'a pas :?
Quel bonheur de vivre nu :)
Avatar de l’utilisateur
Jean Morency
Administration FQN
 
Messages: 3016
Inscrit le: 08 Février 2013, 13:49
Localisation: Repentigny

Re: Pétition pour plus d'espace naturisme au USA

Messagepar Michel Vaïs » 28 Janvier 2014, 18:55

Pour obtenir des plages libres, sûres et reconnues, au Québec, il faut non seulement les fréquenter régulièrement, mais les défendre devant les pouvoirs publics. Voici deux exemples de plages naturistes pour lesquelles j'ai personnellement présenté des mémoires au Gouvernement du Québec. Cette histoire se trouve dans «Nu, simplement», pages 173 à 175. Depuis 1985, je n'ai pas entendu parler d'un seul autre mémoire présenté par des naturistes à des pouvoirs publics au Québec.

Que cela ne nous empêche pas, cependant, d'appuyer les efforts de naturistes américains pour faire reconnaître «plus d'espace naturiste aux É-U».
* * *
Le cas de la plage de la Pointe-Taillon, près de Saint-Henri-de-Taillon au Lac-Saint-Jean, est particulier, car c’est la seule au Québec à avoir – brièvement – bénéficié d’une forme de reconnaissance. Une pancarte en bois gravé, fabriquée et installée par un service du gouvernement provincial, annonçait qu’il s’agissait d’une plage naturiste : «Section naturiste – Baignade non surveillée». Elle a été installée en juillet 1982, à l’époque où quelques douzaines d’adeptes fréquentaient la plage et j’en ai publié plusieurs photos dans «Au naturel». Dès 1980, selon les fonctionnaires locaux, le nombre de baigneurs nus atteignait quotidiennement et simultanément entre trois cents et trois cent cinquante personnes. Les panneaux encadrant la section naturiste, par leur caractère officiel, ont fait monter la fréquentation. Les naturistes de la région ont compté jusqu’à sept cents personnes nues présentes en même temps une journée d’août 1984.
Malheureusement, malgré un mémoire que j’ai déposé au nom de la FQN aux audiences tenues les 7 et 8 juin 1985 à Alma, le statut de cette zone est passé de «plage provinciale» à «parc provincial» et une piste cyclable a été aménagée le long de la plage jusqu’au bout de la pointe, rendant celle-ci désormais inutilisable par les naturistes. Pourtant, les autorités du ministère des Loisirs évaluaient à 16,1 % la clientèle naturiste en haute saison. Ces mêmes autorités ajoutaient que la proportion de naturistes était beaucoup plus forte en demi-saison ou en basse saison, ceux-ci constituant une clientèle plus fidèle et régulière.
Mais la plus connue des plages libres (ou «naturistes-libres», comme disent ses usagers) est celle du parc Paul-Sauvé à Oka, que l’on appelle OKApulco. Ce nom a été donné à la plage par la journaliste Marie Plourde du «Journal de Montréal» en 1997, qui s’est apparemment souvenue du mot d’esprit d’un policier pendant la crise qui avait opposé des Amérindiens à la municipalité d’Oka en 1990 : «Bienvenue à Okapulco !» Des membres du Groupe de préservation d’OKApulco (c’est le nom du principal groupe d’usagers) ont déjà compté mille deux cents personnes nues sur la plage en même temps, y compris quelques handicapés en fauteuil roulant. Pourtant, un écriteau annonce à l’entrée de la zone naturiste que la nudité y est interdite et passible de poursuites. Il faut dire que, il y a quelques années, un autre écriteau affirmait dès l’entrée du parc Paul-Sauvé que le nu était illégal dans l’ensemble du parc. Il y a donc du progrès… Cela dit, le Groupe de préservation d’OKApulco, dont les principaux dirigeants depuis une vingtaine d’années, se nomment, entre autres, Marcel, Al dit le Rateau et Jacques-André Gill, est un simple regroupement informel qui n’a toujours aucune existence légale. Cela n’empêche pas les adeptes de se réunir tous les ans à l’automne dans un grand restaurant de Laval pour leur partie annuelle, où l’on compte des centaines de participants.
Le 7 décembre 1982, la FQN, que je présidais, avait présenté publiquement, aux audiences de Saint-Eustache, un mémoire au ministre Guy Chevrette, responsable à Québec du loisir, de la chasse et de la pêche. Ce mémoire est publié intégralement dans «Au naturel» numéro 14, hiver 1983, p. 3-6. J’avais rédigé ce texte avec deux usagers naturistes d’Oka, le peintre François de Lucy et la poétesse Sylvie Gélinas-Sicotte. Cette unique fille de Gratien Gélinas, membre active de la FQN, habitait en outre dans la ville d’Oka, à deux pas de la maison paternelle. Elle venait souvent à la piscine naturiste du cégep de Maisonneuve, à Montréal, avec sa grande fille (qui deviendra la romancière bien connue Anne-Marie Sicotte), mais elle se désespérait de pouvoir y amener aussi son fils ado…
Le ministre péquiste m’a écouté en silence livrer un résumé de notre mémoire, dans lequel nous faisions état d’une présence attestée de naturistes sur la plage en question depuis les années 1950. Citant une abondante jurisprudence, nous demandions qu’une portion de la plage, bien délimitée, soit reconnue officiellement comme naturiste par l’installation de panneaux avertissant les usagers. Cela éviterait les heurts éventuels entre des familles naturistes bien intentionnées et des usagers textiles que les premières pourraient offenser involontairement. En outre, la présence de panneaux indiquerait aux naturistes où est la fin de la zone sans maillot, et les pousserait à se vêtir s’ils désiraient s’aventurer plus loin. Une telle plage naturiste officielle près de Montréal serait de nature à attirer un tourisme écologique dans la région. Le ministre m’a écouté, sans rire. Puis, silence. Lorsque je lui ai demandé s’il avait des questions, s’il avait compris notre demande, il a eu pour toute réponse : «Nous vous avons reçus et nous avons lu votre mémoire : c’est déjà beaucoup. On aurait pu vous refuser en bloc. Nous vous avons permis de vous exprimer publiquement. Soyez contents.» Au suivant !
facebook.com/nu.simplement
Avatar de l’utilisateur
Michel Vaïs
Membre très impliqué
 
Messages: 905
Inscrit le: 13 Août 2012, 10:27
Localisation: Verchères

Re: Pétition pour plus d'espace naturisme au USA

Messagepar Jean Morency » 29 Janvier 2014, 08:28

La fin de votre texte Monsieur Vaïs démontre bien que politiquement le Naturisme ne paie pas quelque soit le parti politique.
Nous sommes une minorité qui n'attire pas la sympathie de la part de la majorité au mieux de l'indifférence. Vos efforts pour faire reconnaître des lieux officiellement naturistes étaient forts louables. Avec l'exemple d'Okapulco j'ai tendance à croire que l'affluence comme vous le signalez ( plus de 1000 personnes ) devient un intérêt financier non négligeable pour la rentabilité du Parc. Ceci dit oui il est important d'appuyer toutes démarches visant à favoriser l'apparition ou la création de plages libres peu importe le pays surtout quand ce sont nos voisins immédiats mais il serait également souhaitable de le faire chez nous.

A l'aire des médias sociaux verrons-nous apparaître un nouveau genre de militantisme ?
Quel bonheur de vivre nu :)
Avatar de l’utilisateur
Jean Morency
Administration FQN
 
Messages: 3016
Inscrit le: 08 Février 2013, 13:49
Localisation: Repentigny

Re: Pétition pour plus d'espace naturisme au USA

Messagepar Cor » 29 Janvier 2014, 10:27

J'ai suivi cette discussion avec beaucoup d'intérêt mais jusqu'ici je n'ai pas voulu imposer mes propres pensées sur le sujet.

Moi, aussi, comme Naturehom l'a mentionné, je suis d'avis que c'est bien beau signer des pétitions pour des plages libres aux États-Unis mais nous devrons commencer dans notre propre cour arrière. J'avais écrit dans mon billet sur l'état des plages libres au Québec < http://www.vivrenu.ca/natquebec.html > que les plages libres abondent. Le problème, je crois, est que toutes ces plages libres (le Lac Taureau près de St-Michel-des-Saints, l'extrémité Est du Lac Témiscouata, près de Cabano, pardon... Témiscouata-sur-le-lac, par exemple) ne sont connues que par quelques initiés privilégiés qui gardent cette information jalousement pour eux de peur de faire arracher leurs petits coins du paradis.

Je dois avouer que je les comprends.. tant et aussi longtemps que nous avons un Premier Ministre calviniste (je m'en fous de ses croyances personnelles - je réfère à son comportement de vouloir espionner sur tous ses voisins et de les contrôler pour les empêcher de tomber dans le "péché") c'est un danger réel. Nous voyons ça au Lac Meech où les forces de l'ordre ont reçu le mandat de s'acharner sur les naturistes parce que le gouvernement fédéral met un chalet d'été à sa disposition à cet endroit et Monsieur est scandalisé de la possibilité de voir une paire de fesses.

Le véritable naturisme est une quête profondément personnelle - c'est une volonté de se présenter sans hypocrisie, sans artifice. Oui, c'est aussi un geste social - nous disons à notre voisin "c'est ça qui je suis" mais nous pouvons accepter que notre voisin ne pense pas comme nous. Cela ne devient problématique que quand ce voisin décide qu'il a le droit d'imposer ses croyances contraignantes sur autrui. Là, nous préférons nous éclipser pour avoir la paix, pour éviter des conflits - avec comme résultat que nous restons dans nos petits coins du paradis à nous et le monde textile continue à nous traiter d'illuminés.
Avatar de l’utilisateur
Cor
Membre très impliqué
 
Messages: 636
Inscrit le: 02 Mai 2010, 06:33
Localisation: Pierrefonds

Suivant

Retour vers Promotion du naturisme

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)

  • La Fédération
  • Plage d'Oka
  • Réseaux sociaux
cron

x