Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Pour les sujets qui ne collent pas dans les autres catégories

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar Frany » 02 Avril 2018, 21:25

Merci Michel pour l'information, ça commence à bouger, c'est bon signe :-)

Francine
Avatar de l’utilisateur
Frany
Membre actif
 
Messages: 65
Inscrit le: 23 Avril 2017, 18:53
Localisation: Montérégie

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar Arnaud » 04 Avril 2018, 15:32

Bonjour!

Je suis nouveau dans ce forum :)
(Merci Michel de m'avoir transmis le lien)

Tout d'abord, Mea Culpa pour le calendrier 2018 de la Pommerie.
C'était dans ma cours et je devais valider quelques confirmations qui auraient eu un effet domino sur le calendrier, alors j'ai perdu 2 semaines sur l'échéancier. Désolé encore.

======

Ensuite, concernant le blogue, celui-ci est tout neuf, nous n'en sommes qu'à 3 articles et je compte en mettre régulièrement, mais évidemment je dépend aussi des contributeurs. Pour l'instant, ça va bien, j'en ai déjà reçu 2 autres à réviser et 2 autres en cours d'écriture.

La raison pour laquelle nous ne parlons pas de nudité d'emblée (notez que je n'utilise pas le mot naturisme ici), c'est précisément parce que pour moi le naturisme, c'est bien plus large que juste la nudité. C'est aussi un retour à la nature et une épuration des artifices. Alors, j'ai pensé que le blogue serait une excellente occasion d'élargir le discours un peu sur le naturisme en parlant de nature.

Quand je parle à un néophyte de la Pommerie, j'ai toujours droit aux questions typiques: voyeurs, menstruations, érections, enfants, coups de soleil, beaux-parents, libido, hygiène, température, etc. Si bien que toute la conversation met le focus sur la nudité. Mais quand j'aborde l'activité pour ce qu'elle est d'abord, en montrant le vidéo de la Pommerie vue des airs (https://www.youtube.com/watch?v=E4zB3OXEW7Q) par exemple, l'intérêt de la nature prend le dessus et la nudité devient secondaire tout d'un coup. Elle demeure un obstacle, mais devient aussi moins bloquante. L'activité prend alors un sens. Ce n'est plus juste une question de s'exposer ou de regarder des gens nus, on se met alors à parler des chevaux, du vignoble, de potager, etc. puis aussi de nudité, mais en proportion qui rend mieux justice à l'expérience.

Je ne compte plus les témoignages de membres qui ont montré le vidéo et qui m'ont donné un écho similaire sur la ré-équilibration de la conversation avec leurs amis.

Ceci étant dit, j'ai bien l'intention que le blogue soit AUSSI la plateforme pour parler de nudité. Ce sont des sujets hyper importants et nous n'avons jamais terminé de démystifier, partager, réfléchir et évoluer sur les sujets en lien avec la nudité et le rapport au corps. J'aimerais qu'on y aborde les sujets typiques, mais aussi parfois plus pointus, comme les hommes seuls, les transsexuels, la sécurité, etc., et aussi des sujets plus éducatifs comme l'histoire du naturisme, de la pudeur ou de la nudité, l'évolution des lois ou tout autre sujet instructif.

Ce volet s'en vient, mais je le préférais en 2e vague.

======

Maintenant, pour les réseaux sociaux, sachez que nous avons une page Facebook de la Pommerie bien active depuis maintenant plus de deux ans. J'ai ouvert un compte Instagram cet hiver que je compte animer pendant l'été. J'ai également ouvert un compte Pinterest (https://www.pinterest.fr/lapommerie/) avec une infographique. J'ai aussi créé une fiche Trip Advisor (https://www.tripadvisor.ca/Hotel_Review-g1076264-d6950702-Reviews-La_Pommerie-Ormstown_Quebec.html) et nous avons un canal YouTube (https://www.youtube.com/channel/UCvNwEQ95dBqMzvGWffnCouA) avec 2 vidéos seulement. Ce n'est qu'un début! :)

L'été dernier, je suis allé visiter Stéphane Deschênes à Bare Oaks avec mon père et nous avons beaucoup parlé des réseaux sociaux et du débat naturiste. Il y a beaucoup d'idées que nous avons échangées que j'aimerais mettre de l'avant, mais on ne pourra pas faire tout d'un coup.

Je me disais justement que ce serait bien d'avoir le même genre d'engagement social que Bare Oaks, mais dans le monde francophone avec la Pommerie. J'y travaille! ;) Et la contribution de tous y est le bienvenu.

En espérant que ça contribue à éclaircir les questionnements!

Bonne journée!
Arnaud
Dernière édition par Arnaud le 04 Avril 2018, 18:41, édité 1 fois au total.
Arnaud
Membre en éveil
 
Messages: 1
Inscrit le: 02 Avril 2018, 14:46

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar Jean Morency » 04 Avril 2018, 18:32

Merci Arnaud pour cette présentation très intéressante avec tous ces beaux projets et bienvenue sur le forum :-)

Jean Morency
Quel bonheur de vivre nu :)
Avatar de l’utilisateur
Jean Morency
Administration FQN
 
Messages: 3397
Inscrit le: 08 Février 2013, 13:49
Localisation: Repentigny

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar Jean Morency » 05 Avril 2018, 07:59

Et félicitations Arnaud pour ce désir d'engagement social comme le fait actuellement le centre Bare Oaks en Ontario.

Nous ne pouvons que saluer de tels engagements de la part des propriétaires de centre naturiste.

Jean Morency
Quel bonheur de vivre nu :)
Avatar de l’utilisateur
Jean Morency
Administration FQN
 
Messages: 3397
Inscrit le: 08 Février 2013, 13:49
Localisation: Repentigny

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar bobettebob » 05 Avril 2018, 10:19

Un peu en retard dans les nouvelles, mais j'aurais dû garder un oeil sur les nouvelles de l'Australie, "down under", là où l'hiver est la saison la plus chaude.

Le 8 janvier 2018, un couple dans la soixantaine s'est promené sur une plage déserte du Brunswick Heads Nature Reserve (Géographie: https://en.wikipedia.org/wiki/Brunswick ... re_Reserve), puis se sont baignés nus comme ils le font régulièrement depuis des années. Mais cette fois-ci, à leur sortie de l'eau, un policier en "quatre-roues" arrive en trombe et leur colle chacun un ticket pour comportement offensif au tarif maximum de $500 AUD (environ $491 CAD).

Apparemment, la partie autorisée pour se baigner nu a été réduite par le conseil de Byron Shire à 800 mètres, et une patrouille journalière est effectuée entre l'Elements Resort et Brunswick Heads à la suite d'une plainte d'harcèlement sexuel par une femme... Là est le problème, la patrouille est là pour spotter des prédateurs sexuels, mais ils viennent coller des tickets à un couple inoffensif dans la soixantaine en sortant de l'eau.

Le couple a déclaré préférer payer l'amende que de payer plus cher pour l'annuler et défendre leurs droits humains.
https://www.echo.net.au/2018/01/1000-sk ... -just-cop/

En 1998 s'est tenu un rally "Nude Ain’t Rude" sur la plage Belongil. Un nouveau rally, 20 ans plus tard, serait en préparation...
https://www.echo.net.au/2018/01/time-an ... ude-rally/ (23 janvier)
https://www.echo.net.au/2018/02/second- ... lly-cards/ (6 février)
bobettebob
Membre très actif
 
Messages: 288
Inscrit le: 19 Avril 2017, 11:46

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar Jean Morency » 05 Avril 2018, 11:02

Comme quoi nous ne devons jamais baisser les bras, de tels manques de discernement de la part de certains policiers doivent être dénoncés.

C'est arrivé l'été dernier à la rivière du Nord à Sainte-Marguerite où semble-t-il de simple baigneurs nus se se font servir des procès-verbaux pour nudité.

Y a de l'éducation à faire auprès de nos services policiers afin qu'ils coordonnent leurs interventions dans le sens de la tolérance en ce qui concerne la simple nudité. Il est aberrant que le même corps de police est une pratique tolérante à Oka et une autre sans aucune nuance et discernement ailleurs au Québec dans un endroit tout à fait semblable. Les bottines ne suivent pas les babines.

Jean Morency
Quel bonheur de vivre nu :)
Avatar de l’utilisateur
Jean Morency
Administration FQN
 
Messages: 3397
Inscrit le: 08 Février 2013, 13:49
Localisation: Repentigny

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar Morrison » 10 Avril 2018, 14:27

Croyez-vous que l'arrivée d'un Club Med dans Charlevoix amènera une plus grande fréquentation à la plage de Cap aux Oies ?
Morrison
Membre en éveil
 
Messages: 2
Inscrit le: 03 Avril 2017, 10:09

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar bobettebob » 25 Avril 2018, 19:28

Levée de boucliers contre le cours d’éducation sexuelle
Des parents ont fait rater les classes à leurs enfants lundi afin de protester
Mercredi, 25 avril 2018 01:00
http://www.journaldemontreal.com/2018/0 ... n-sexuelle

Des dizaines de parents de la région de Montréal ont décidé de ne pas envoyer leurs enfants à l’école lundi afin de protester contre le futur cours d’éducation à la sexualité. Certains critiquent son manque de clarté, d’autres son aspect supposément « pornographique ».

« C’est trop vulgaire pour de jeunes enfants, trop explicite », explique Omar, père de deux enfants de 6 et 10 ans qui ne sont pas allés à l’école lundi.

L’homme, qui préfère taire son nom de famille, en a contre le programme d’éducation à la sexualité, qui sera implanté dans tous les établissements du Québec dès l’automne prochain.


C'est à se poser des questions. Tout à coup, un cours d'"éducation à la sexualité" à des jeunes de la maternelle et de la 1re à la 3e année me semble une très mauvaise idée. Puis...
«D’où je viens?»

Or, c’est justement vers l’âge de 5 ou 6 ans que les enfants se questionnent sur leur provenance, explique la sexologue Geneviève Labelle. C’est aussi à cet âge qu’ils vont avoir une petite sœur ou un petit frère.

«Quand c’est bien fait, on ne les met pas en face de nouvelles réalités. On leur donne des mots pour comprendre ce à quoi ils font déjà face. Ce qu’ils vivent dans leur famille, ce qu’ils entendent dans la cour d’école, ce qu’ils voient dans les téléromans», ajoute Mme Labelle.

http://www.journaldemontreal.com/2018/0 ... es-claires

Expliquer à un enfant d'où viennent les bébés alors qu'il croit encore au père Noël, il me semble qu'on brise un peu la magie, le mystère. Les enfants de milieux naturistes vont certainement apprendre les vérités plus tôt que leurs camarades textiles, lorsqu'ils seront prêts, j'imagine que c'est un sujet moins gênant à aborder pour les parents naturistes...

De la 4e à la 6e année, c'est la période de la curiosité et des questions. Les filles devraient au minimum être au courant qu'elles vont avoir leurs règles quelque part entre la fin du primaire et le début du secondaire, sans avertissement. Rendu au secondaire, parlons sérieusement. Certains jeunes deviennent sexuellement actifs à 13 ans ! Parler du sujet des condoms ne va pas les encourager à devenir actifs, mais plutôt à prendre de meilleures décisions.
bobettebob
Membre très actif
 
Messages: 288
Inscrit le: 19 Avril 2017, 11:46

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar Jean Morency » 26 Avril 2018, 06:20

Justement par manque de cours adaptés (selon l'âge de l'enfant) à la sexualité nous avons la société d'aujourd'hui, avec les manques de respect, les agressions à connotations sexuelles verbales et physiques. Ça se passe à tous les niveaux, scolaire du primaire jusqu'à l'université, en passant par les parlementaires, les sociétés d'état, quand c'est pas l'armée ou la GRC.

Alors il était temps qu'on agisse pour introduire ces cours à la sexualité. L'éducation c'est lorsqu'on est enfant que ça compte.

Et on aurait en tant que société possiblement moins de problème vis à vis la simple nudité.


Jean Morency
Quel bonheur de vivre nu :)
Avatar de l’utilisateur
Jean Morency
Administration FQN
 
Messages: 3397
Inscrit le: 08 Février 2013, 13:49
Localisation: Repentigny

Re: Qu'avez-vous à dire aujourd'hui...

Messagepar rufus15 » 26 Avril 2018, 08:32

Parfaitement d'accord avec toi Jean.
Jean-Yves
rufus15
Membre actif
 
Messages: 83
Inscrit le: 03 Avril 2010, 09:45

PrécédentSuivant

Retour vers Varia

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Google [Bot] et 2 invité(s)

  • La Fédération
  • Plage d'Oka
  • Réseaux sociaux

x